A propos de la conférence

English

Thème : « Pour une révolution nutritionnelle en Afrique : En route vers une alimentation saine et une nutrition optimale »

18–20 octobre 2016

Labadi Beach Hotel, Accra, Ghana

 

L’Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires (IFPRI), en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine (CUA), organise la conférence annuelle 2016 du ReSAKSS afin de promouvoir la revue et le dialogue sur l’agenda de mise en œuvre du Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA) parmi les acteurs étatiques et non étatiques.

Cette année, la conférence est axée sur la nutrition, un domaine qui s’est vu accorder une attention croissante et qui a connu un essor sans précédent à travers l’Afrique. Parmi les initiatives récentes de la CUA, on peut citer : l’Initiative Nutrition du PDDAA ; la Stratégie Régionale Africaine de la Nutrition 2015-2025 (SRAN 2015-2025) ; le Groupe de Travail sur les Progrès Alimentaires et Nutritionnels ; le Plan Stratégique de l’Union Africaine (UA) 2014-2017 ; l’Agenda de l’Union Africaine 2063 et la Déclaration de Malabo. De plus, 34 sur les 57 pays engagés dans le Mouvement SUN (Scaling Up Nutrition) sont des pays africains. Le processus du PDDAA a incorporé des efforts réalisés par les pays – sous la direction de l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD (NPCA), l’Organisation des NU pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) et d’autres partenaires au développement – afin d’intégrer la nutrition dans les plans d’investissement de l’agriculture nationale et de la sécurité alimentaire. De plus, les équipes nationales du mouvement SUN et du PDDAA prévoient d’unir leurs efforts dans l’amélioration de la nutrition.

Ces efforts, et d’autres encore, ont abouti à un certain progrès dans l’augmentation des investissements agricoles et dans l’amélioration des indicateurs de nutrition tels que le retard de croissance et la malnutrition aigüe chez l’enfant – mais pour que les pays africains puissent atteindre les objectifs de la Déclaration de Malabo – à savoir, réduire le retard de croissance à 10 pour cent et l’insuffisante pondérale chez les enfants à 5 pour cent d’ici 2025 – le  rythme de progression devra être accéléré.

Ainsi, la Conférence Annuelle 2016 du ReSAKSS rassemblera des acteurs étatiques et non étatiques qui débattront sur des conclusions clés du dernier Rapport Annuel sur les Tendances et les Perspectives (le rapport ATOR) du ReSAKSS ; lequel rapport examine les défis et les opportunités représentés par la connexion entre les systèmes agricoles et alimentaires et la nutrition. Plus spécifiquement, la conférence et le rapport visent à élargir la compréhension de la situation actuelle de la nutrition en Afrique à la lumière des indicateurs pertinents pour l’agenda de mise en œuvre du PDDAA. Comment tirer un meilleur profit des initiatives pour une progression plus rapide de la nutrition, en appui à l’agenda de développement de l’Afrique ? Comment relever les défis pour permettre à l’Afrique d’atteindre les objectifs de nutrition qu’elle s’est fixés ?

La conférence permettra aux décideurs politiques, chercheurs, groupes de plaidoyer, organisations paysannes, secteur privé, partenaires au développement et autres intervenants clés africains et non africains de :

  1. discuter des problèmes et des recommandations soulignés par l’ATOR 2015—le rapport officiel de suivi/évaluation du PDDAA ;
  2. réviser la progression de l’agenda de mise en œuvre du PDDAA et, plus particulièrement, les progrès vers la réalisation des buts et objectifs clés du PDDAA, ainsi que les progrès dans la création de capacités et l’adoption de modalités efficaces pour la planification et la mise en œuvre d’une politique basée sur des preuves ; et
  3. évaluer les progrès et les défis de l’établissement et du fonctionnement efficace des plateformes d’analyse stratégique et de gestion des connaissances (SAKSS) et des plateformes de responsabilisation mutuelle à travers la revue conjointe agricole (RCA).

 

Pour en savoir plus sur la conférence, ses objectifs et les résultats attendus, veuillez consulter la Note Conceptuelle (PDF 525) de la conférence.