Renforcement des processus de responsabilisation mutuelle du PDDAA

RENFORCEMENT DES PROCESSUS DE RESPONSABILISATION MUTUELLE DU PDDAA

by IFPRI

English (Anglais)

La Commission de l’Union africaine (CUA) et l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), ont toutes les deux adopté un cadre de responsabilisation mutuelle, qui définit les principes du contrôle mutuel, et un cadre axé sur les résultats,  visant à orienter le suivi des indicateurs de performance pour la prochaine décennie du PDDAA.

Ils ont désigné le ReSAKSS comme la principale plate-forme de connaissances et de soutien pour l’examen, l’analyse comparative et l’apprentissage des progrès continus dans la mise en œuvre du programme du PDDAA. Faisant partie intégrante de son mandat, il appuie les efforts de lancement ou de renforcement des pratiques de revue conjointe du secteur agricole (RCA) et fournit un appui technique au processus de Revue biennale (RE) du PDDAA.

La responsabilisation mutuelle est un processus qui permet à deux partenaires ou plus d’accepter d’être tenus responsables des engagements volontaires qu’ils prennent l’un envers l’autre. Le processus exige la confiance et le partenariat autour de programmes communs appuyés par des preuves recueillies et partagées entre tous les partenaires afin d’inciter les parties à honorer leurs engagements dans la durée.

Pour plus d’information, consulter le Cadre de responsabilisation mutuelle pour le Programme Détaillé du Développement de l’Agriculture en Afrique.

Revue conjointe du secteur Agricole (RCA)

Les revues conjointes du secteur agricole (RCA) font partie intégrante de la transition vers une planification et une mise en œuvre des politiques inclusives et fondées sur des  recherches empiriques. En particulier, les revues constituent une plateforme pour analyser collectivement l’efficacité des politiques et des institutions dans le secteur agricole et d’évaluer dans quelle mesure les résultats attendus sont obtenus. Ainsi, toutes les parties prenantes sont en mesure de se tenir mutuellement responsables du respect des engagements pris dans le cadre des accords, plans nationaux d’investissement agricole et des accords connexes du PDDAA.

Un large éventail de parties prenantes sont à même d’influer sur les politiques et les priorités agricoles et d’obtenir des informations sur celles-ci, grâce aux RCA qui servent d’outil de gestion et de soutien politique pour le développement du secteur par  la planification, la programmation, la budgétisation, le suivi & évaluation inclusifs

En collaboration avec les parties prenantes nationales, la CUA, l’AUDA-NEPAD et d’autres partenaires de développement, la ReSAKSS,  facilite les RCA agricoles qui sont régulières, inclusives, complètes et techniquement solides. Depuis 2014, la ReSAKSS a mené des évaluations des RCA dans 21 pays et deux CER (la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest – CEDEAO et la Communauté d’Afrique de l’Est – CAE) pour évaluer le paysage institutionnel et politique et la qualité des processus actuels de revue en matière d’agriculture afin de développer des plans d’action pour améliorer ou établir de bonnes pratiques de RCA.  Les résultats des évaluations ont été utilisés pour renforcer les processus de RCA agricole là où ils existent (par exemple, au Ghana et au Malawi) et installer de nouveaux RCA (par exemple, au Sénégal et Burkina Faso).

Revue biennale du PDDAA

Au moyen de la Déclaration de Malabo de 2014 sur l’accélération de la croissance et de la transformation de l’agriculture pour le partage de la prospérité et l’amélioration des moyens de subsistance, les dirigeants africains se sont engagés à promouvoir la responsabilisation mutuelle en procédant à une revue agricole biennale à l’échelle du continent pour suivre et rendre compte des progrès réalisés dans sept grands engagements.

ReSAKSS soutient également la responsabilisation mutuelle en fournissant un appui technique au processus de revue biennale  (RB) du PDDAA, qui examine les progrès accomplis dans la mise en œuvre des engagements de la Déclaration de Malabo de 2014, conformément au mandat des chefs d’État et de gouvernements africains. Dans le cadre du groupe de travail de la RB, mis en place par la CUA et l’AUDA-NEPAD, ReSAKSS a participé à plusieurs réunions dudit groupe de travail pour améliorer le processus, les indicateurs et les méthodes de la RB dans la perspective de l’exercice 2019 et du rapport qui sera lancé en janvier 2020. ReSAKSS a également contribué à la formation de plus de 250 experts nationaux de plus de 50 pays sur les lignes directrices et les outils du RB ; (2) à l’élaboration de la revue biennal en ligne (eBR), une plate-forme de données interactive sur le Web pour faciliter la collecte, l’analyse, l’accès, la gestion et la communication des données aux niveaux national, régional et continental ; et (3) aux efforts des pays et communautés économiques régionales pour collecter et analyser les données, entrer les données et rédiger des rapports du RB.

Télécharger les RCA :

  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Zimbabwe I   TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Swaziland I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Burkina Faso I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole en Éthiopie I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Ghana I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Malawi I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Mozambique I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole au Sénégal I TÉLÉCHARGER
  • Rapport d’évaluation de la Revue conjointe du secteur agricole en Tanzanie I TÉLÉCHARGER