A propos de la conférence

En savoir plus sur la conférence

AKADEMIYA2063, en partenariat avec la Commission de l’Union africaine (CUA), organise la Conférence ReSAKSS 2023 du 27 au 29 novembre à Kigali, au Rwanda, et en ligne. L’événement marquera le lancement de la 15e édition de l’ATOR, ayant pour thème « transformation
des systèmes alimentaires en Afrique et agenda post-Malabo ».

A PROPOS

AKADEMIYA2063 organise la conférence ReSAKSS 2023 en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine. Cette conférence, qui verra le lancement de la 15e édition du rapport ATOR, sera l’occasion de tirer le bilan des progrès réalisés dans le cadre de l’agenda de Malabo et de promouvoir le dialogue sur les voies à suivre pour un agenda post-Malabo plus exhaustif qui intègre davantage les priorités relatives à la transformation efficace des systèmes alimentaires, dans un contexte marqué par le changement climatique et les chocs mondiaux. Bien entendu, l’objectif premier reste l’amélioration de la mise en œuvre de l’agenda du PDDAA/Malabo et l’avancement du vaste programme de transformation économique de l’Afrique fondée sur l’agriculture. La conférence se déroulera sous un format hybride, du 27 au 29 novembre, sous le thème « transformation des systèmes alimentaires en Afrique et agenda post-Malabo ».

Le thème du rapport ATOR 2023 découle du Document de position commune de l’UA en réponse au Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires (UNFSS) de septembre 2021 et au besoin d’intégrer ses recommandations dans le programme du PDDAA. Le PDDAA, renforcé en 2014 par la Déclaration de Malabo sur la croissance et la transformation de l’agriculture avec un ensemble élargi d’objectifs et de cibles à atteindre d’ici 2025, vise à assurer la création de richesses, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la réduction de la pauvreté, la résilience et la durabilité. La dynamique créée par le sommet de l’UNFSS fournit une opportunité d’améliorer considérablement la mise en œuvre de l’agenda du PDDAA/Malabo.

Tout comme la Déclaration de Malabo a été l’occasion d’élargir l’agenda original de Maputo – à savoir, en plus d’une croissance axée sur l’agriculture, augmenter les investissements et adopter la planification fondée sur des données empiriques et le principe de responsabilisation mutuelle – le contexte actuel est idéal pour explorer les possibilités d’approfondir le programme en cours de manière à répondre aux futures exigences d’une transformation efficace des systèmes alimentaires. Par exemple, les efforts visant à garantir la résilience des systèmes alimentaires et des chaînes de valeur agricoles devraient non seulement intégrer l’agriculture intelligente face au climat mais aussi répondre plus largement aux ambitions relatives à l’adaptation au climat et à l’atténuation de ses effets. De même, l’accent mis sur l’inclusivité et l’équité dans le programme actuel (intégration de la dimension genre et de l’autonomisation des femmes et des jeunes) doit être intensifié en abordant d’autres aspects sanitaires en plus de la salubrité des aliments pour une transformation efficace des systèmes alimentaires.

Il est communément admis que la mise en place de systèmes alimentaires efficaces et résilients aidera l’Afrique à atteindre les objectifs et les cibles de l’Agenda 2063 et du PDDAA/Malabo. Cependant, il convient d’éclaircir la question des connaissances générées, tant en termes de volume qu’en termes de diversité, pour fournir aux décideurs les données qui leur permettront de s’orienter vers les voies les plus appropriées.

Il devient essentiel de produire un ensemble de connaissances qui aborde plus en détail les différentes facettes de la résilience des systèmes alimentaires, ce qui contribuerait grandement à éclairer les choix de politiques et à soutenir les actions requises pour la mise en œuvre de solutions africaines novatrices. La 15e édition du rapport ATOR s’inscrit dans ce contexte et ouvre la voie pour générer un ensemble de connaissances permettant de soutenir les efforts de transformation des systèmes alimentaires déjà en œuvre sur le continent.

La conférence 2023 du ReSAKSS réunira des acteurs étatiques et non étatiques pour délibérer sur les principales conclusions et sur les recommandations stratégiques du rapport ATOR 2023 du ReSAKSS. Ce rapport se présente comme une contribution majeure à l’agenda post-Malabo : 1) il évalue les performances actuelles des systèmes alimentaires en Afrique ; 2) il analyse les possibilités de transformation des systèmes alimentaires en relation avec des thèmes stratégiques tels que la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire, le genre, la bioéconomie, l’adaptation au climat, la science et la technologie, et les besoins en matière de données ; 3) il examine les progrès réalisés au niveau des indicateurs clés du PDDAA et des processus de mise en œuvre et ; 4) il fournit des recommandations prospectives pour consolider l’agenda post-Malabo.

OBJECTIFS

La conférence permettra aux participants de :

  1. Discuter des résultats de la recherche et des recommandations du rapport ATOR 2023 sur la performance des systèmes alimentaires africains dans le cadre de l’agenda de Malabo ;
  2. Examiner les possibilités d’accélérer et d’installer durablement la transformation des systèmes alimentaires en lien avec des domaines stratégiques tels que la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire, le genre, la bioéconomie, l’adaptation au climat, la science et la technologie, et les besoins en matière de données ;
  3. Évaluer les progrès réalisés dans la promotion de la responsabilisation mutuelle à travers le processus de Revue Biennale du PDDAA ;
  4. Examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre des Plans Nationaux et Régionaux d’Investissement Agricoles du PDDAA ; et
  5. Évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre du PDDAA ainsi que les progrès accomplis dans la réalisation des principaux buts et objectifs.

STRUCTURE

Cet événement hybride de trois jours réunira plus de 200 participants, dont une centaine sont attendus en présentiel. La rencontre facilitera le dialogue et la mise en réseau des parties prenantes selon le format suivant :

  • 1ère Journée : Démarrage avec des manifestations parallèles organisées par AKADEMIYA2063 et certaines parties prenantes, suivies de l’ouverture officielle de la
    conférence et d’une séance plénière d’ouverture comprenant : une présentation générale du rapport ATOR 2023, une présentation principale sur le thème et une table ronde.
  • 2ème Journée : Présentations et discussions en panel et en plénière sur les chapitres du rapport ATOR 2023.
  • 3ème Journée : Présentations et discussions en panel et en plénière sur les chapitres du rapport ATOR 2023, clôture officielle.
STRUCTURE

1ère Journée : Démarrage avec des manifestations parallèles organisées par AKADEMIYA2063 et certaines parties prenantes, suivies de l’ouverture officielle de la
conférence et d’une séance plénière d’ouverture comprenant : une présentation générale du rapport ATOR 2023, une présentation principale sur le thème et une table ronde.

2ème Journée : Présentations et discussions en panel et en plénière sur les chapitres du rapport ATOR 2023.

3ème Journée : Présentations et discussions en panel et en plénière sur les chapitres du rapport ATOR 2023, clôture officielle.

AKADEMIYA2063 est une organisation internationale à but non lucratif implantée en Afrique dont le siège se trouve à Kigali, au Rwanda, et qui possède un bureau régional à Dakar, au Sénégal. Inspirée des ambitions de l’Union africaine et fondée sur l’importance cruciale de disposer de solides systèmes basés sur les connaissances et sur des données probantes, la vision d’AKADEMIYA2063 est celle d’une Afrique dotée de l’expertise nécessaire pour créer l’Afrique que nous voulons. Cette expertise doit répondre aux besoins du continent en matière de données et d’analyses pour une conception et une mise en œuvre de politiques de qualité. L’élaboration de politiques inclusives et fondées sur des données scientifiques est essentielle pour répondre aux aspirations du continent en matière de développement, créer des richesses et améliorer les conditions de vie.

La mission globale d’AKADEMIYA2063 est de créer, à travers l’Afrique et sous la direction de son siège au Rwanda, des capacités techniques de pointe visant à soutenir les efforts des États membres de l’Union africaine dans la réalisation du principal objectif de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, à savoir transformer les économies nationales pour stimuler la croissance économique et la prospérité.

Conformément à sa vision et à sa mission, l’objectif principal d’AKADEMIYA2063 est de contribuer à répondre aux besoins de l’Afrique aux niveaux continental, régional et national en termes de données, d’analyses et d’apprentissage mutuel, pour la mise en œuvre efficace de l’Agenda 2063 et la réalisation de ses résultats par une masse critique de pays. AKADEMIYA2063 s’efforce d’atteindre ses objectifs à travers des programmes organisés en cinq domaines stratégiques – l’innovation politique, les systèmes de connaissances ; la création et le déploiement des capacités ; le soutien opérationnel et la gestion des données, produits et technologies numériques – mais aussi à travers des partenariats et des activités de sensibilisation. Pour de plus amples informations, consultez le site web www.akademiya2063.org.

Établi en 2006 dans le cadre du Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture en Afrique (PDDAA), le Système régional d’analyse stratégique et de gestion des connaissances (ReSAKSS) s’efforce de contribuer à la promotion de la planification et de la mise en œuvre de politiques élaborées à partir des données empiriques et axées sur les résultats. Plus concrètement, le ReSAKSS fournit des données ainsi que des produits d’analyse et de connaissance visant à faciliter les processus d’évaluation comparative, de revue et d’apprentissage mutuel du PDDAA.

AKADEMIYA2063 dirige les activités du ReSAKSS en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine (CUA), l’agence de développement de l’UA (AUDA-NEPAD) et les principales communautés économiques régionales (CER). Sa mission consiste à soutenir les États membres de l’Union Africaine en mettant à leur disposition des données, des analyses politiques et des outils de renforcement des capacités qui leur permettront d’atteindre les objectifs de transformation économique et de prospérité partagée dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’UA. En tant que principale plateforme de suivi de la mise en œuvre du PDDAA, le ReSAKSS enregistre les progrès des principaux indicateurs du PDDAA grâce à un site Web interactif et à travers le Rapport Annuel sur les Tendances et les Perspectives (rapport ATOR), qui est le rapport officiel de suivi-évaluation (S&E) du PDDAA. Chaque édition du rapport ATOR présente un suivi des progrès des indicateurs majeurs du PDDAA ainsi qu’une analyse portant sur un sujet d’importance stratégique pour l’agenda du PDDAA. Pour de plus amples informations, consultez le site web www.resakss.org.

Le Département de l’Agriculture, du Développement rural, de l’Économie bleue et de l’Environnement durable (DARBE) de la Commission de l’Union africaine (CUA) dirige les efforts visant à promouvoir la gestion durable de l’environnement et le développement agricole, en stimulant le développement économique rural et la transformation agricole des États membres de l’Union africaine et en appuyant l’adoption de mesures, de stratégies, de politiques et de programmes agricoles. Il participe également à la promotion de la mise en œuvre des cadres continentaux de l’Agenda 2063 tels que le Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine (PDDAA). Pour plus d’informations sur le DARBE de la CUA, veuillez consulter le site web :  https://au.int/en/arbe.